Aide supplémentaire à l'achat d'un véhicule électrique : quels impacts sur les immatriculations ?

Depuis novembre 2018, le département des Bouches-du-Rhône a instauré une prime de 5000€ pour les particuliers résidants dans le département, sans conditions de revenus. Cette prime de 5000€ s’ajoute à celle de 6000€ de l’état, et permet d’acheter une véhicule électrique à un prix équivalent à un modèle thermique.

  • Premier enseignement : la part de marché des véhicules électriques personne physique (particuliers) est passé de 1,64% à 5,29% entre 2018 et 2019 (de 549 véhicules électriques sur l’année 2018 à 1673 sur l’année 2019 soit +205% !).
  • Deuxième enseignement : dans les Bouches-du-Rhône, il y a eu plus d’immatriculations de véhicules électriques particuliers (1673) que d’hybrides non rechargeables (1471) et hybrides rechargeables réunies (141).
  • Troisième enseignement : le second semestre 2019 n’a pas connu de baisse significative par rapport au premier semestre (5,29% sur l’année 2019, contre 5,46% au 1er semestre 2019).

Conclusion : le département des Bouches-du-Rhône n’était pas spécialement un territoire à la pointe en terme d’immatriculations de véhicule électrique. Cette prime de 5000€ a fait explosé les ventes de véhicules électriques. Cette tendance s’est confirmée au second semestre 2019, les immatriculations de l’année 2019 étant multipliées par 3 par rapport à l’année 2018.

Face à cette envolée spectaculaires des immatriculations, reste la question des bornes de recharges pour véhicule électrique. Ces véhicules électriques vont-ils augmenter l’utilisation des bornes de recharges sur le territoire des Bouches-du-Rhône et des environs ? Sont-elles en nombre suffisant ? Des « embouteillages » se formeront-ils  autour des points de charge ?

Cela montre l’importance de coordonner les stratégies d’implantation d’infrastructures de recharge de véhicules électriques (IRVE) avec les retours d’expérience et d’utilisation des bornes, en lien avec les immatriculations.

Pourquoi avoir également analysé Paris et les Alpes-Maritimes ?

Les départements de Paris et des Alpes-Maritimes sont respectivement n°1 et n°3 en en part de marché, selon l’ensemble des immatriculations de véhicule électrique.