Le taux de pénétration des véhicules électriques dans l’ensemble des immatriculations ne cesse d’augmenter à l’échelle nationale (il était de 1,45% en 2018 contre 1,20% en 2017 et 1,10% en 2016), jusqu’à atteindre 1,94% en 2019.

Cette tendance est plus complexe qu’il n’y paraît. Alors qu’en 2016, la croissance était essentiellement le fait des achats de particuliers (statut personne physique), en 2018 la croissance est portée par les immatriculations avec le statut « personne morale » (administrations, collectivités locales, entreprises, associations, …), qui n’ont cessé d’augmenter. En effet, le taux de véhicule électrique « personne morale » est passé de 0,91% en 2016 à 1,59% en 2018 (cf. graphique ci-dessous).

Du coté des véhicules électriques « personne physique », le taux est resté quasi constant passant de 1,28% en 2016 à 1,31% en 2018, avec même une baisse à 1,26% en 2017.

Alors qu’en 2016, 58,75% des véhicules électriques ont été immatriculés par des particuliers, ce taux est tombé à 44,73% en 2018.

En 2019, pour la première fois depuis 2017, le taux de pénétration des immatriculations de véhicule électrique des particuliers (2,08% en vert) et repassé devant celui des professionnels (1,83% en rouge). On note ainsi une progression de près de 0,8 point entre 2018 et 2019 (2,08% vs 1,31%).

Ces différentes tendances, déjà visibles au premier 2019, se sont amplifiés au second semestre 2019 (2,08% contre 1,90% au premier semestre 2019 pour les personnes physiques et 1,83% contre 1,76% pour les personnes morales).

Qu'en est-il des autres énergies électrifiées ?

Alors que les taux d’immatriculations des véhicules électriques et des hybrides rechargeables étaient constants pour les particuliers (« personne physique ») depuis 2016, le premier semestre 2019 montre une sensible hausse des immatriculations (+0,59 point). 

Alors que ces derniers optaient de plus en plus pour des véhicules hybrides non rechargeables (part de marché multipliée par 2 en 2 ans), la part de marché des hybrides non rechargeable a diminué de 0,41 point au 1er semestre 2019 (courbe orange).

Concernant les immatriculations avec le statut de « personne morale », les véhicules électriques et hybrides non rechargeables connaissent une augmentation constante de la part de marché, tandis que cela chute du côté des hybrides rechargeables.